Alumni

Nos Alumni se réengagent !


Partagez cet article !

405 ! L’Institut Télémaque compte 405 anciens filleuls, appelés « Alumni », qui ont décidé de s’engager dans la vie de l’association. Même si le parcours se termine au baccalauréat pour la filière Générale et en 2e année de BTS pour la filière Professionnelle, le lien perdure entre les Alumni et leur tuteur qui les ont accompagnés tout au long du parcours. Certains Alumni vont beaucoup plus loin en s’engageant directement auprès de l’Institut Télémaque : sous la forme de service civique, de stage, en écrivant un livre, voire même en tant que futur tuteur !

Présentation de quelques Alumni et de leur implication…

WAFFA NEKKAWaffa - Photo pace

Étudiante en psychologie, Waffa Nekka est Alumni Télémaque et présidente du bureau des Alumni.

C’est en quatrième que Waffa a rejoint l’Institut Télémaque aux côtés de sa tutrice avec qui elle découvre la capitale et ses musées. Au cours de sa première année d’étude en psychologie, elle effectue son service civique au sein de l’Institut Télémaque. Son service civique de dix mois a été très instructif et l’a beaucoup aidé au niveau de ses compétences et de la manière dont elle pourrait s’en servir dans le futur. De là, elle réalise plusieurs missions dont celles d’animer la communauté Alumni, de proposer des sorties et des afterworks ou encore de gérer le suivi des parrainages.

Puisque Waffa « [s]’occupait initialement de la communauté Alumni, il était donc naturel pour [elle] de débuter en tant que membre du bureau pour une première année ».

Désormais, présidente du bureau, elle veille au maintien de sa communication directe avec l’Institut Télémaque. Waffa est d’ailleurs convaincue que « la communauté des Alumni peut énormément apporter aux filleuls en termes d’expérience et peut les rassurer par rapport à leur orientation future ». 

DANIEL SINNA Daniel Sinna2

Daniel Sinna est Alumni Télémaque et exerce aujourd’hui en tant que Responsable de l’ingénierie de la division de véhicules d’occasions au sein du Groupe CAT. Il va prochainement devenir tuteur d’entreprise.

Lyonnais d’origine, Daniel Sinna est bachelier lors de la première promotion des Alumni de l’Institut Télémaque, en 2011. Il explique avoir été très bien parrainé par l’Institut Télémaque et ses chargés de parrainage de l’époque. Il n’a d’ailleurs jamais cessé de croire au projet de l’association, persuadé qu’il s’agissait d’une opportunité qui pouvait lui offrir une ouverture culturelle.

Après ses études et l’obtention de son DUT, il garde contact avec l’Institut Télémaque. Entre 2014 et 2016, il est vice-président du bureau des Alumni. Cette fonction lui a alors permis de renouer davantage contact avec Télémaque et son équipe.

À la suite de ses rôles consécutifs de filleul Télémaque, Alumni et vice-président des Anciens, devenir à son tour tuteur d’entreprise est « la suite logique » des choses pour Daniel. Il prévoit donc d’accompagner un filleul pour partager ce qu’il a reçu de l’association et même « Redonner deux fois plus » !

LINA CHAM Lina Cham

Lina Cham est une Alumni Télémaque, entrepreneure et fondatrice du programme Potentiel et Avenir pour l’épanouissement personnel. Elle a publié en 2019, son tout premier roman en indépendant, L’Autre Visage, afin de motiver les 15-30 ans à reprendre goût au plaisir de la lecture.

Lina Cham fait partie des premières promotions de l’Institut Télémaque (promotion 2011) où elle a, elle aussi, vécue une expérience enrichissante. Elle devient par la même occasion, vice-présidente du bureau des Alumni à sa création, pendant une année.

Marquée par les inégalités en milieu scolaire que Télémaque a pu lui permettre de dépasser, elle en fait son combat aujourd’hui lors des ateliers de son programme ou encore en participant à des événements Télémaque, comme pour la Cérémonie des bacheliers 2019. Dans le cadre de cet événement, elle a animé un atelier à destination des nouveaux Alumni pour leur faire prendre connaissance de tout ce qui a pu changer dans leur vie depuis leur début avec l’Institut Télémaque. Cet atelier a démarré par un icebreaker, suivi par un brainstorming en groupe sur les expériences vécues par les bacheliers. Lina Cham a beaucoup apprécié ce moment passé puisqu’il permet de transmettre des valeurs qui en font aujourd’hui sa profession : « échanger, transmettre sur des thématiques liées à l’humain, à soi, aux autres ».

Pour Lina, aucun doute, l’Institut Télémaque facilite le contact entre filleuls et les entreprises pour une meilleure insertion professionnelle car il existe « un vrai plafond de verre et même en ayant beaucoup de volonté et de détermination, les coups de pouce et soutien sont toujours les bienvenus. »

JÉRÉMY JOSIAS PHOTO-2 Jérémy J.1

Jérémy Josias, Alumni, réalise actuellement son service civique au sein de l’Institut Télémaque.

Pour Jérémy, le parcours Télémaque a débuté en 5ème. Il a vécu une superbe aventure où il a pu découvrir des endroits méconnus et dont il n’aurait jamais exploré par lui-même ou par le biais de sa famille, lors de sorties ou de visites aux musées par exemple.

Naturellement, il ne voulait pas que cette expérience s’achève brutalement mais aspirait à maintenir un contact avec l’Institut Télémaque et ses Alumni, à maintenir une certaine « continuité ». 

Son but étant de « garder contact avec les anciens filleuls, de prendre des nouvelles de chacun et de s’entraider », être au bureau des Alumni lui a paru être une excellente idée. Il se charge, avec d’autres Alumni volontaires, d’organiser une à deux fois par mois une activité qui réunit les anciens filleuls dispersés, la dernière en date étant une soirée bowling.

De plus, Jérémy ne se contente pas seulement de cette activité : il réalise actuellement un service civique…chez Télémaque. Il est en charge de deux missions : celle des Alumni où il apporte son expérience et ses compétences et celle qui concerne l’admission des filleuls. Pour cette deuxième mission, Jérémy s’occupe des nouveaux filleuls en s’assurant que tout se passe pour le mieux. Il accompagne aussi les jeunes de l’association aux sorties et événements culturels.

IMÈNE KOUIDRI Imene K.1

Imène Kouidri, Alumni, effectue son stage à l’Institut Télémaque dans le domaine de la Communication.

Filleule chez Télémaque pendant cinq ans et récemment Alumni, elle garde en mémoire d’incroyables souvenirs de son parcours auprès de Télémaque. Elle pense à sa tutrice, avec qui Imène a effectué des sorties culturelles enrichissantes à Paris, à sa culture générale débordante, à leurs appels téléphoniques, à son soutien, à sa gentillesse à son égard et à celle de sa famille…

L’Institut Télémaque a bien évidemment contribué à la création de moments forts grâce à sa chaleureuse équipe qui l’a toujours épaulée et soutenue. Imène a eu la chance de participer à des sorties et à des ateliers mais également de développer « [s]a confiance en soi grâce à des prises de parole en public »

C’est l’évocation de tous ces très beaux moments passés qui l’ont poussé à effectuer son stage de première année pour son DUT Information-Communication chez Télémaque. Ainsi, « ce stage est synonyme pour [elle] de découverte et de pratique : [elle] peu[t] en effet mettre en application les apprentissages reçus en cours et comprendre davantage le fonctionnement de la Communication associative. »

Par ailleurs, faire son stage chez Télémaque est l’occasion de retourner voir l’association, et surtout d’y contribuer d’une certaine façon, puisque les valeurs défendues par l’Institut lui sont chères. Plus encore, Imène aimerait énormément devenir tutrice à son tour, un jour.

SORENZA BANGAYA PHOTO Sorenza B.

Sorenza Bangaya, Alumni, a effectué son service civique chez l’Institut Télémaque, à Toulouse.

C’est avec le parrainage Télémaque, de sa cinquième à sa Terminale, que Sorenza Bangaya a gagné en confiance en elle, avec en prime une culture enrichie. Avec l’accompagnement de ses référents pédagogiques et ses tuteurs d’entreprises, elle a pu se diriger sans crainte vers des études supérieures et effectuer une prépa ENS D1 à Toulouse.

Gagnée par cette nouvelle assurance, Sorenza assure que « les filleuls sont loin d’être lâchés dans la nature » après la fin du parrainage. C’est pourquoi, elle s’est tournée vers l’Institut Télémaque pour exécuter son service civique en tant que chargée de parrainages auprès de Camille Subra, responsable de l’Institut Télémaque en région Occitanie. Elle assurait le lien entre les filleuls et l’Institut Télémaque tout en élaborant des sorties pour les jeunes.

Sorenza Bangaya a aussi réalisé un stage au Ministère des Affaires étrangères. Largement soutenue par Camille Subra qui lui a été d’une grande d’aide et avec qui elle reste encore en contact, Sorenza « essaie de préserver les liens avec toute l’équipe Télémaque en réalisant quand, [elle] le peu[t], de petites missions ponctuelles […] en tant qu’Alumni c’est une manière de boucler la boucle ».


Reconnaissants de l’expérience inédite offerte par l’Institut Télémaque, ces Alumni ont voulu agir en faveur de l’association pour permettre à d’autres jeunes de connaître un parcours tout aussi brillant et épanouissant, si ce n’est plus. Ils mettent ainsi à profit leur expérience et leurs compétences, tout en continuant à garder contact avec l’association, des années après pour certains.

L’Institut Télémaque remercie chaleureusement les Alumni pour leur implication dans la vie de l’association et espère voir grandir au fil des années sa communauté d’Alumni !