L’Institut Télémaque à la Philharmonie de Paris : offrir à nos filleuls un tremplin culturel pour leur faire découvrir un nouveau monde


Partagez cet article !

 Pour relancer l’ascenseur social et permettre aux filleuls que nous accompagnons de trouver leur voie et de réussir, l’Institut Télémaque agit sur quatre leviers : la découverte du monde professionnel, la confiance en soi, la performance scolaire ainsi que l’ouverture socio-culturelle. Cette dernière a pour objectif de tourner nos jeunes vers de nouveaux horizons et de susciter leur curiosité dans des domaines vers lesquels ils ne se seraient pas penchés spontanément.  

C’est ainsi que nous retrouvons six filleuls lors d’une sortie à la Philharmonie de Paris ce 11 septembre 2019. Au programme : une présentation de la Philharmonie dans son ensemble, puis un concert composé de deux œuvres phares de la musique du XXe siècle (La Mer de Claude Debussy, Le Sacre du printemps d’Igor Stravinski) ainsi qu’un concerto unique en son genre du compositeur hongrois Péter Eötvös.

 

 IMG-1776 (2)

Un orchestre qui a suscité l’intérêt de tous : les jeunes se rejoignent sur le fait que les sorties régulièrement organisées par l’association nourrissent leur curiosité et enrichissent leur parcours !

 

 

 

 « Je ne serais jamais allé voir ce concert de mon plein-gré ; la musique classique, ce n’est pas mon truc, pourtant je suis content d’avoir découvert le métier de chef d’orchestre, je n’avais aucune idée de toute l’énergie qu’il leur faut ! » témoigne l’un des filleuls.

Tuteurs et parents présents à la Philharmonie considèrent cette « sortie de qualité » comme un « moment de partage privilégié » permettant de tisser des liens, de renforcer l’esprit de communauté et d’y faire vivre la fraternité

 

IMG-1767 (2) 

 

 

L’Institut Télémaque remercie la Philharmonie de Paris, partenaire de l’association, d’avoir offert ce moment d’exception aux filleuls Télémaque, leurs tuteurs et leurs parents.

 

Le Saviez-vous ? En 2018 l’Institut Télémaque a proposé 166 sorties dont 36% étaient d’ordre culturel !