Journal La Croix

Journal La Croix

Sarah le dit d’emblée : sans l’appui de Télémaque, elle ne serait « probablement pas aujourd’hui la même jeune fille ». Repérée dès son entrée au collège par l’équipe enseignante, celle qui est aujourd’hui en terminale dans un lycée de Gonesse, commune populaire du Val-d’Oise, a bénéficié dès la 5e de l’accompagnement mis en place par cette association, qui œuvre depuis 2005 pour l’égalité des chances.

Dotée d’un grand potentiel mais longtemps « un peu introvertie », Sarah a progressivement pris confiance en elle, notamment grâce au soutien de deux adultes, une tutrice pédagogique – Mélanie Merjanov, une de ses anciennes professeurs de français – et une tutrice en entreprise, Maxime Tissot, salariée de la Française des jeux.

« Grâce à Télémaque, j’ai pu, entre autres, m’initier à l’équitation, partir en séjour linguistique, faire du piano », énumère Sarah. « L’an dernier, j’ai même eu l’occasion de prononcer un discours à l’Assemblée nationale dans le cadre d’un concours, les Victoires des autodidactes », se réjouit-elle. Recevoir l’a d’ailleurs poussée à s’engager pour les autres, en devenant bénévole au sein de la Croix-Rouge. Autre signe d’altruisme, la jeune fille envisage à présent d’entamer des études de médecine.

Pour découvrir l’article complet : cliquez ici

Denis Peiron, le 26/05/2017 à 6h59