Cnews matin grand lille

CNEWS Matin

L’INSTITUT TELEMAQUE SUIT 41 JEUNES DANS LA REGION HAUTS-DE-FRANCE
Favoriser l’ascenseur social

En France, 30% des enfants de cadres sortent diplômés d’une grande école ou de l’université à un niveau Bac + 5 contre 7% des enfants d’ouvriers.

Pour favoriser l’ascenseur social, l’Institut Télémaque travaille avec le Ministère de l’Education Nationale.

Sa mission : mettre en relation des jeunes, issus de quartiers populaires, avec le monde de l’entreprise.

« Chaque jeune va être accompagné par un tuteur d’entreprise pour lui faire découvrir un monde qu’il ne connaît pas encore, lui apporter une ouverture socioculturelle et créer des rencontres », explique Ludivine Roussel, responsable régionale de Télémaque.

Dans notre région, 41 jeunes sont suivis de la classe de 5e à la Terminale. Tous, ont un fort potentiel pour les études et sont sélectionnés au sein même des établissements scolaires.

Dans le cadre de ce dispositif, 19 entreprises sont partenaires de Télémaque. Isabelle est tutrice d’une adolescente originaire de Roubaix. « J’essaie de lui ouvrir le champ des possibles en lui parlant de choses qu’elle ne connaît pas. En ce moment, je travaille sur l’autonomie. Si ces jeunes n’ont pas acquis une certaine autonomie quand ils arrivent au bac, les études supérieures seront très difficiles. C’est vraiment un frein en matière d’orientation scolaire », estime-t-elle. Ex-salariée d’EDF, elle est aujourd’hui à la retraite mais a à cœur de poursuivre sa mission : « On apprend énormément au contact des jeunes qui ne sont pas du même milieu que nous. C’est enrichissant parce que l’on se sent utile », ajoute-t-elle

A l’image : Ludivine Roussel, responsable régionale de Télémaque, dont l’objectif est de mettre en relation des jeunes issus de quartiers populaires avec le monde de l’entreprise.

 

favoriser l'ascenseur social