RCF Instittut Télémaque

Agir pour l’égalité des chances

Écouter l’interview

RCF Institut Télémaque

Antoine Bellier reçoit les représentants de ces associations qui œuvrent en faveur de l’égalité des chances : L’institut Télémaque, une association créée en 2005 et qui accompagne des jeunes issus de milieu de modestes, de la Cinquième jusqu’au bac ; Article 1, née de la fusion de deux associations, Frateli et Passeport Avenir ; L’École de la deuxième chance du Val-de-Marne : les Écoles de la deuxième chance (E2C) sont des lieux de formation et d’accompagnement qui permettent à des jeunes de moins de 26 ans, sans diplôme ni qualification professionnelle, d’intégrer une école dédiée à la construction de leur projet d’insertion sociale et professionnelle.

Les déterminismes sociaux…

Selon notre origine sociale ou notre situation géographique, notre histoire est souvent, en quelque sorte, écrite d’avance. Tout un ensemble de conditionnements sociaux et économiques tend à corroborer ce que disait le sociologue Pierre Bourdieu sur la reproduction sociale des élites.

Pourtant, depuis plusieurs années, les politiques mais aussi un certain nombre d’acteurs du monde associatif ne se satisfont pas de cette situation qui voudrait nous faire croire que la République ne serait pas la même pour tous. L’inégalité des chances n’est pas une fatalité !
 

… et l’envie de réussir

Chaque jeune, ayant la volonté de réussir dans la vie, qu’il habite en Seine-Saint-Denis ou au cœur de Paris, a le droit d’accéder à la position sociale de son choix, à la carrière dont il rêve. Encore faut-il garantir à tous les mêmes chances au départ. C’est ce à quoi s’emploient des associations remarquables par leur engagement au service des jeunes générations, convaincues que ce sont eux qui construisent la société de  demain, une société où chacun est capable d’exprimer ses talents, de développer ses compétences, une société de moins en moins fracturée où chacun puisse trouver sa place unique au service de tous.