camp des milles

Les filleuls Télémaque découvrent le Camp des Milles


Partagez cet article !

Mercredi 10 avril, près d’une cinquantaine de jeunes de l’Institut Télémaque et une dizaine de l’Ecole de la 2ème chance, deux associations soutenues par la Fondation EDF, se sont retrouvés au Camp des Milles, près d’Aix-en-Provence, pour vivre une journée citoyenne à l’invitation de la Fondation.

50 filleuls des Hauts-de-France, d’Île-de-France et d’Auvergne-Rhône-Alpes se sont réunis pour découvrir l’ancien camp de rétention ouvert en septembre 1939 à Aix-en-Provence et qui a conduit à la mort de milliers de personnes venues se réfugier en France.

Des 242 camps français d’internement, le Camp des Milles est le seul est le seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact et accessible au public. Aujourd’hui, celui-ci est un important Musée d’Histoire et des Sciences de l’Homme, unique au monde par ses dispositifs pédagogiques tournés vers le présent. Conçu pour développer l’éducation citoyenne et l’enseignement de la fraternité et du respect de l’autre, ce lieu est un véritable outil d’éducation contre le racisme et les discriminations.

« Je suis toujours bouleversée par ce lieu chargé d’Histoire commune et d’histoire individuelles. On y apprend, et on y débat. Pour ne pas oublier, pour ne plus recommencer, pour ne pas laisser venir, revenir de telles horreurs. Et simplement vivre ensemble. Très émouvant de voir les jeunes filleuls de l’Institut Télémaque et de l’École de la 2e chance au Camp des Milles. » – Véronique Serve, Chargée de Projets Education et Insertion sociale des jeunes à Fondation Groupe EDF

La visite du Site-Mémorial s’est déroulée en trois volets : historique, mémoriel et réflexif. Dans un premier temps, les jeunes ont assisté à la présentation de l’Histoire du Camp des Milles, de son contexte local, national, européen et mondial. Ensuite, les jeunes Télémaque et les E2C ont découvert les lieux historiques ayant servi à l’internement et à la déportation, dans et autour du bâtiment principal de la tuilerie. Enfin, les jeunes ont été invité à dépasser la distance qui les sépare du passé pour amorcer une réflexion pluridisciplinaire sur le présent et l’avenir prenant appui sur l’expérience historique. Pour clôturer cette visite pédagogique, les jeunes ont participé un atelier sur la lutte contre les discriminations.

« La visite du camp de Milles, c’était très intéressant, j’ai appris de nouvelles choses. Les témoignages étaient choquants mais touchants. Si je le pouvais, je reviendrais plusieurs fois ici. » Khawla MERZOUKI, en 5ème au collège Rosa Parks à Roubaix

« Cette journée au Camps des Milles m’a appris plein de choses que je ne connaissais pas, et les vidéos sur les expériences m’ont beaucoup fait réfléchir sur la société, l’effet de groupe et d’autorité. » Rania Mohamed, en 3ème au collège Boris Vian à Paris

« Ce voyage que j’appréhendais tant se trouve être l’une des meilleures expériences que j’ai vécue. Pour ma part, c’était ma première sortie Télémaque, la différence avec les sorties scolaires m’a marqué. » Hamza Bouras, en 4ème au collège Rosa Parks à Roubaix

Un grand merci à la Fondation Groupe EDF et plus particulièrement à Laurence Lamy, Délégué Générale de la Fondation, Denis Bouchard, Responsable de la démarche Engagement Associatif des Salariés de la Fondation Groupe EDF, et à Véronique Serve, Chargée de Projets Education et Insertion sociale des jeunes au Pôle Mécénat de la Fondation Groupe EDF. Sans oublier l’équipe du Camp des Milles pour cette journée enrichissante et inédite qui ait prendre conscience que chacun peut résister, chacun peut réagir à sa manière pour combattre les inégalités.

Le Saviez-vous ? Parmi les 166 sorties organisées par l’Institut Télémaque en 2018, 22 sorties correspondent aux activités citoyennes et pédagogiques.

Processed with VSCO with c7 preset