IMG_165511

Une journée citoyenne nationale au Camp des Milles hors du commun avec la Fondation EDF


Partagez cet article !

Mercredi 19 septembre, près de 300 jeunes Télémaque et de l’Ecole de la 2e chance  de toute la France, deux associations soutenues par la Fondation EDF, se sont retrouvés au Camp des Milles près d’Aix-en-Provence pour une journée citoyenne hors du commun.

Une occasion inédite de sensibiliser les jeunes aux questions du racisme et des discriminations.

Télémaque Lyon 1

20180919_115425 toulouse

Le réveil est matinal. La journée commence dès 6h du matin pour les jeunes Télémaque qui ont rendez-vous à la gare pour prendre le train direction Aix-en-Provence. Ils arrivent de Lille, Paris, Lyon, Toulouse et Marseille pour une journée riche en émotions au Camp des Milles, seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact.  L’objectif du site-mémorial est non seulement de rappeler l’histoire, ses horreurs et ses actes, mais également de faire vivre les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, de justice, de dignité et de laïcité.

photo2

Ouvert en septembre 1939 au sein d’une tuilerie, le Camp des Milles connut un peu plus de trois ans d’activité et vit passer plus de 10 000 internés originaires de 38 pays, parmi lesquels de nombreux artistes et intellectuels.

Sur place, nous retrouvons plus de 200 jeunes de l’Ecole de la 2ème chance avec qui nous partageons cette journée. Par petits groupes des différents territoires au plan national, nous commençons par un atelier sur le racisme pour mieux comprendre ce qui se cache derrière ce terme. Le racisme est le fait de croire à l’existence de « races » humaines et d’inégalité entre elles. Nous réfléchissons aussi sur les concepts de stéréotypes et de préjugés qui peuvent amener au processus d’exclusion et de violences.

J’ai appris ce qu’est vraiment le racisme et d’où il vient. La discrimination, les préjugés sont des choses qui ne s’arrêteront pas tant que le monde ne le décidera pas, malgré nos origines, nos religions, notre couleur de peau. » Anahit, filleule Télémaque (collège Albert Samain – Roubaix)

Ensuite, nous partageons un repas avec tous les jeunes avant de commencer la visite du Camp des Milles. Nous pouvons imaginer les conditions extrêmement dures dans lesquelles vivaient les internés. Notre médiateur nous fait un rapide historique du camp et de la Shoah, puis nous fait voir les différents espaces du camp. Enfin, nous sommes invités à réfléchir à la question suivante : comment la société peut sombrer dans la barbarie pour arriver à un génocide, à l’extermination d’un peuple ?

20180919_141654

« Pendant la sortie au Camp des Milles, j’ai appris que beaucoup d’êtres humains comme nous qui avaient une vie, des parents, une famille, des enfants, sont morts, simplement parce qu’ils étaient Juifs ou Arméniens… Dans la vie, on est tous égaux, peu importe la couleur, la nationalité, riche ou pauvre, il n’y a personne d’inférieur ou de supérieur dans ce monde. On a tous la même race : celle d’être humain. » Alina, filleule Télémaque (élève de 4e, collège Albert Samain – Roubaix)

20180919_154221

Nous terminons notre visite. Nous sommes profondément touchés mais nous sentons que nous en ressortons plus forts, grandis et soucieux de préserver la paix et combattre le racisme. « Ça fait réfléchir sur le monde d’aujourd’hui, sur ce qu’il faut faire ou non et ça choque aussi. Ça nous remet en question. » Amélia, filleule Télémaque (élève de 3e, collège Victor Grignard – Lyon)

photo1

Un grand merci à la Fondation EDF et plus particulièrement Laurence Lamy, Délégué Générale de la Fondation EDF, Denis Bouchard, Responsable de la démarche « Engagement Associatif des Salariés de la Fondation EDF, et Laure Hervé, Responsable pôle mécénat EDF ainsi que toute l’équipe du Camp des Milles pour cette journée inédite qui nous a fait prendre conscience que chacun peut résister, chacun peut réagir à sa manière pour combattre les inégalités.

 logo fondation EDF

« Cette sortie au Camp des Milles était très enrichissante, pleine de découvertes et de partage. Pendant la journée, j’ai pu y rencontrer une dizaine de filleuls tous aussi curieux que moi lors de la sortie. Un grand merci aux accompagnateurs Télémaque ainsi qu’à la Fondation EDF pour avoir organisé cette fabuleuse journée à laquelle j’en ressors très instruite. » Maimouna, filleule Télémaque (élève de 3e, collège André Malraux – Paris)

Cette journée fait partie des 120 sorties organisées par l’Institut Télémaque pour permettre aux jeunes de s’ouvrir sur le plan socio-culturel en complément du tutorat et de l’aide financière dont ils bénéficient.

Retrouvez l’ensemble des témoignages des jeunes Télémaque sur les opérations organisées par l’Institut Télémaque