actu egalité des chances Institut Télémaque

Égalité des chances ?


Partagez cet article !

On commence par une définition…

Selon La toupie : L’égalité des chances est une vision de l’égalité qui cherche à faire en sorte que les individus disposent des « mêmes chances », des mêmes opportunités de développement social, indépendamment de leur origine sociale ou ethnique, de leur sexe, des moyens financiers de leurs parents, de leur lieu de naissance, de leur conviction religieuse, d’un éventuel handicap…

Allant plus loin que la simple égalité des droits, l’égalité des chances consiste principalement à favoriser des populations qui font l’objet de discrimination afin de leur garantir une équité de traitement. Elle implique que les écarts liés au milieu d’origine soient neutralisés.

Par exemple, l’égalité des chances est recherchée dans :

  • L’accès à l’emploi,
  • L’accès à la formation supérieure et aux grandes écoles
  • Les tests de recrutement et entretiens d’embauche…

Quelle réalité dans l’éducation en France :

Le cas des établissements REP ou REP+ :

Les établissements scolaires des quartiers prioritaire ou zone d’éducation prioritaire (ZEP) maintenant appelés réseau d’éducation prioritaire (REP ou REP +) sont particulièrement affectés par cette inégalité des chances. Depuis 2015, l’éducation prioritaire est composée de 350 établissements scolaires REP+, 739 REP en France (de la maternelle jusqu’au baccalauréat).

Les problèmes liés aux inégalités :

  • Les jeunes n’ont pas tous des modèles professionnels inspirants, la notion d’épanouissement au travail n’existe pas toujours.
  • L’entourage des jeunes n’a pas toujours toutes les informations nécessaires sur les différentes filières d’études
  • Lorsque certaines difficultés scolaires apparaissent, il n’est pas toujours possible d’accéder à des cours de soutien scolaire
  • Les jeunes n’ont pas toujours le réseau professionnel leur permettant de faire des stages qui les intéressent
  • Les jeunes n’ont pas confiance en eux et donc moins d’ambition

Que faire ?

Afin de contrer ces inégalités l’Institut Télémaque, association reconnue d’utilité publique propose  un double parrainage. Pour relancer l’ascenseur social, des jeunes issus de milieu modeste sont suivis de la 5ème jusqu’au bac (pour la filière générale) par un professeur et un tuteur d’entreprise. Tous les trois travaillent sur la découverte du monde professionnel, l’ouverture socioculturelle, la persévérance scolaire et l’affirmation de soi du jeune.

Agir pour l’égalité des chances dans l’éducation